5 astuces pour réussir son entretien en intérim

Passer un entretien pour tenter d’obtenir un emploi, c’est la norme. En passer un pour essayer de décrocher plusieurs postes à la fois, c’est un coup à se mélanger les pinceaux. En agence d’intérim, l’entrevue de recrutement ne se déroule pas tout à fait de la même manière que dans une entreprise. Cinq conseils pour préparer ce grand rendez-vous au mieux.

* Adoptez une attitude impeccable

L’entrevue avec un consultant en recrutement est un vrai entretiend’embauche, et non pas un simple rendez-vous à la « boîte d’intérim du coin ». Attitude, présentation, ponctualité, politesse… Vous devez être impeccable ! Si cela vous paraît évident, sachez que ce n’est pas le cas pour tout le monde. « Certains candidats se présentent en jogging ou s’adressent à moi comme si j’étais leur camarade », déplore Wendy Djenidi, consultante chez Expectra. « Je suis le futur employeur. Si ça ne passe pas, je n’envoie pas la personne chez le client. Point barre. »

* Présentez un projet clair et un parcours synthétique

En intérim, vous postulez pour une multitude de missions potentielles. Cela ne signifie pas que vous êtes prêt à tout accepter. Inévitablement, le consultant va vous demander quel type de poste vous recherchez. Réfléchissez à l’avance au contrat souhaité (courte durée ou longue durée, et même CDI depuis 2005), à votre mobilité, à votre capacité à travailler en équipe, dans le bruit, sous pression, de nuit… Entraînez-vous également à résumer votre parcours en 3 minutes, en mettant en avant vos principales réalisations, vos expériences les plus significatives, votre formation et vos compétences techniques. En entretien, c’est un exercice incontournable.

* Faites-vous aider sur vos points faibles

Si malgré votre préparation une petite faiblesse vous trahissait pendant l’entretien, ce n’est pas la fin du monde. Profitez de l’expertise de votre interlocuteur pour la corriger. « Notre rôle consiste de plus en plus à coacher les candidats, explique Wendy Djenidi. Nous leur expliquons par exemple comment mieux détailler telle ou telle expérience, ou comment mieux chiffrer leurs résultats, pour que tout soit parfait à l’entretien final chez le client. » Vous voyez, les consultants ne sont pas des monstres. Après tout, ils ont intérêt à investir un peu de leur temps pour vous aider si vous avez les compétences recherchées par leurs clients.

* Entraînez-vous aux tests

Après ce face-à-face, vous serez généralement invité à vous soumettre à des tests. Selon votre métier, vous passerez différents types d’évaluations, à l’écrit comme à l’oral : maîtrise d’un logiciel, savoir être et comportement managérial, mise en situation professionnelle en anglais… « Le test d’anglais est le plus courant », indique la consultante de Expectra, qui reçoit une majorité de professionnels du tertiaire. « Ceci va par exemple consister à décrypter un courrier adressé à un fournisseur ou à comprendre un litige », ajoute-t-elle. Pensez à entretenir votre anglais tout au long de votre carrière …

* Relancez l’agence régulièrement

Si le consultant ne vous envoie pas chez son client X, il le fera peut-être pour son prochain client Y. Lorsque l’on recherche un emploi via une agence d’intérim, il est fondamental de relancer régulièrement son consultant. De se manifester avec un petit mail ou avec un petit coup de téléphone. À Cergy, Wendy Djenidi est en contact avec près de 80 clients. Des grands comptes comme Renault, PSA ou Siemens, mais également tous types de PME. Ne vous privez pas d’un carnet d’adresses qui vaut de l’or.